free tracking

Origine et Histoire

 

Histiore du canari :

Les canaris viennent de la famille des fringillidés (Fingilidae), du groupe des passereaux (Serinus). Comme la plupart de nos animaux domestiques, le canari existait à l'état sauvage (Serinus canarius), vivant sur les îles canaris. Leur couleur d'origine est... verte ou jaune verdâtre.

Dans l'histoire, les marins espagnols conquirent les îles situées dans l'océan Atlantique (dont les Canaries) vers la fin du XV° siècle. Ils y firent la découverte d'une multitude de petits oiseaux au plumage de couleur jaune vert. Ces marins tombèrent sous le charme de leurs chants mélodieux.

 

Ces oiseaux traditionnellement apportés par les navigateurs qui faisaient escale dans ces îles constituaient des cadeaux très appréciés. Plus tard les Espagnols firent l'élevage de canaris mais n'exportèrent que des oiseaux mâles, ceci rendant tout élevage impossible sur le continnent européen. (L’histoire de l’élevage du canari débute en 1402: des moines espagnols tentèrent d’élever cet animal en captivité dans les monastères.)

Une expédition française aux Iles Canaries, menée par Jean de Béthencourt au quinzième siècle, l’oiseau fut introduit en France et en Italie, puis au reste de l’Europe

Ce monopole cessa lorsqu'un navire avec à son bord une cargaison de centaines de serins s'échoua sur les côtes de l'île d’Elbe, proche de l'Italie. Le climat favorable permit aux canaris échappés de se reproduire et de proliférer...

C'est ainsi que naquit la canariculture. On découvrit que ce passereau se reproduisant très facilement en captivité, firent que les Italiens en firent commerce et revendirent mâles et femelles. Au fil des années, il apparut plusieurs clubs d'élevage en Angleterre, Hollande, France, Belgique et Allemagne.

En 1709, le premier livre dédié exclusivement aux canaris est écrit par Hervieux de Chanteloup. Depuis, l’élevage et la possession de ce charmant oiseau n’ont fait que de s’étendre. Notons que la coloration jaune paille de nos canaris domestiques est liée à une mutation survenue dans des élevages européens au alentour de 1700. Il fut une époque, l’oiseau prenait la cage et descendait dans la mine avec les “gueules noires” pour y chanter à longueur d’abattage. Qu’il s’interrompe, qu’il défaille, signifiait danger ! Son rôle : détecter la présence de monoxyde de carbone, ennemi invisible et mortel.

 

Le Timbrado :

En-cours ...

Recherche et Mise en Page par : Mekki ALAMI

Eleveur Canari Timbrado

Photos Timbrado

Suivez-nous

FacebookTwitterYoutubeGoogle

Entrer un montant : 

Sponsors